La Chapelle Sur Loire, commune ligérienne, s'étend le long de la Loire, classée par l'UNESCO, sur près de 11 kms. 
La Chapelle a été pendant plusieurs siècles une des communes les plus peuplées. 
Au début du 19 ème siècle, elle comptait près de 4 000 habitants. Aujourd'hui elle en compte 1 500.

  • EGLISE

    L’église est placée sous le vocable de la Translation de saint Martin. Elle fut sans doute édifiée par les chanoines de Saint-Martin, car elle figure parmi les possessions de la collégiale citée en 1177. Détruite à plusieurs reprises par les crues de la Loire, elle fut plusieurs fois reconstruite. 

    Cet édifice fut restauré en 1693. Il possède un vitrail (1892) qui relate la consécration de Martin à l’évêché de Tours en 371, un tableau de la Charité de saint Martin au-dessus du presbytère et une Charité sculptée sur le portail principal. 

    Un ex-voto (1810) en forme de bateau est suspendu à la voûte latérale de l’église ; il représente un vaisseau de guerre baptisé Le Saint-Martin.

  • Chapelle Notre Dame du Bon Secours

    Les touristes peuvent remarquer en particulier aux Trois-Volets, plusieurs logis du 15ème et 16ème siècle, ainsi que la Chapelle Notre Dame du Bon Secours, témoins de la richesse de la Chapelle-sur- Loire.

    L'histoire et les photos de La Chapelle Notre Dame de Bon Secours.

  • LES TRACES DE LA CRUE DE 1856

    La commune de La Chapelle Sur Loire a été profondément marquée par la rupture de la digue, dans la nuit du 3 au 4 juin 1856. De nombreuses traces de cette catastrophe sont encore bien visibles...

    Pour lire la suite, cliquez ici (fichier pdf).

  • VAL DE LOIRE - PATRIMOINE MONDIAL

    Le Val de Loire - Patrimoine Mondial s'étend sur 280 Km en continu le long de la Loire entre Sully Sur Loire (Loiret) et Chalonnes Sur Loire (Maine et Loire) et est composé de 160 communes.
L'appartenance de La Chapelle Sur Loire au Val de Loire - Patrimoine Mondial est représenté par un GIROUET (placé devant la cantine, le long de la RD 952).


    Cette signalétique originale est la même pour les 160 communes du site. Cependant, la gravure du socle en ardoise et la réalisation de la plaque centrale du girouet sont propres à chaque ville ou village.


    Le Girouet s'est imposé comme élément marquant du patrimoine ligérien. Autrefois, le batelier tributaire du vent pour remonter la Loire, était fier de sa girouette, fixée au sommet du mât de chaland. Peinte, taillée au couteau dans une planche à la veillée, sa finesse faisait l'orgueil du maître. Elle était soulignée d'une longue bannière de couleur vive et propre à chaque maître d'équipage. Signalétique de l'époque glorieuse de la Marine de Loire, elle apparaît sur les graffitis gravés sur les murs anciens ou sous les porches d'églises tout au long de la Loire, mais aussi sur les assiettes et plats de Nevers que tout marinier possédait.

Tourisme

Agenda